MIYAMOTO MUSASHI


Samouraï japonais du XVIIe siècle, Miyamoto Musashi est aujourd'hui redevenu à la mode au pays du soleil levant. L'Historique et le Légendaire sont difficile à dissocier pour ce personnage sujet à controverses. Voici l'exposition de plusieurs versions, plusieurs interprétations de la vie de celui qui est considéré comme le plus grand manieur de sabre ayant jamais existé.

Pour essayer de brosser un portrait complet et fourni sur Miyamoto Musashi, il est important de considérer plusieurs sources, car en ce temps-là, les informations sur la vie d'un guerrier vagabond ne peuvent être considérées comme fiables, et trop souvent de simples on-dits sont repris et repris, et alors considérés comme officiels et véridiques.

- Les principales sources sur le parcours du célèbre samouraï sont tout d'abord le livre qu'il a écrit à la fin de sa vie : Le Traité des Cinq Roues (« Gorin no Sho »).

- Puis le roman fleuve écrit par Eiji Yoshikawa dans les années 30 : La Pierre et le Sabre et La Parfaite Lumière, qui fait référence en termes historiques.

- Inagaki Iroshi réalise pour le cinéma entre 1954 et 1956 une trilogie avec Toshiro Mifune : La Légende de Musashi, Duel à Ichijoji, et La Voie de la Lumière.

- Enfin, le manga de Takehiko Inoue : Vagabond, est théoriquement une adaptation du roman de Yoshikawa, mais diffère en de nombreux points importants.


FAITS HISTORIQUES A PEU PRES CERTAINS
"LE TRAITE DES CINQ ROUES" DE MIYAMOTO MUSASHI
"LA PIERRE ET LE SABRE" DE YOSHIKAWA EIJI
LA TRILOGIE CINEMATOGRAPHIQUE DE INAGAKI IROSHI
"VAGABOND" DE INOUE TAKEHIKO
ET SI TOUT N'ETAIT QUE LEGENDE ?
INDEX DES SOURCES D'INFORMATIONS
IMAGES, VIDEOS, JEUX, ETC.

L'essentiel de ce qui compose ces pages sont les exposés, analyses, synthèses de tout ce que j'ai pu lire, voir ou entendre sur Miyamoto Musashi. Tout ceci n'engage donc que moi, et je suis ouvert à toute correction et discussion. Dans ce cas, veuillez écrire ici.

(NB : les noms japonais sont tous inscrits dans l'ordre japonais, c'est-à-dire : le nom de famille en premier, puis le prénom.)