L'Amstrad CPC avait en son temps réalisé un petit exploit : faire entrer chez l'européen (et rien que les européens, hein ?) un ordinateur personnel couleur. Enfin... couleur, ça dépendait, parce qu'il existait même une version monochrome verte -une horreur-. Bref, cet ordinateur avait de très faibles qualités : 3,3 MHz de vitesse d'horloge, pas de disque dur, 128ko de RAM dans le meilleur des cas, une définition désastreuse, et très peu de couleurs (palette de 26)... Malgré ça, il a su conquérir un public important et le tenir en haleine de nombreuses années. Certains jeux sont toujours cultes aujourd'hui, et je vous propose d'en (re)décrouvrir ici quelques uns. Chaque jeu sera illustré d'images, de musique, et bientôt de vidéo.



LE CINQUIEME AXE

éditeur : Loriciel - date de sortie : 1985

musiques : page de titre (1,69Mo) - en cours de partie (1,54Mo)

Jeu culte français, il faut collecter des objets et tuer des monstres pour augmenter une jauge, puis traverser un lieu protégé par des pièges pour obtenir une pièce du puzzle. Les cris des monstres et du héros sont surprenants.



L'ARCHE DU CAPITAINE BLOOD

éditeur : Ere Informatique - date de sortie : 1988

musique : page de titre (1,91Mo)

Un très grand jeu d'aventure, révolutionnaire lors de sa sortie. Les personnages sont disséminés dans l'Espace, et il faut poser les bonnes questions pour obtenir des informations. Les dialogues se font au moyen de signes désignant des mots.



L'ARMURE SACREE D'ANTIRIAD

éditeur : Palace Software - date de sortie : 1986

musique : page de titre (1,77Mo)

Ce jeu est un des plus propres du CPC. Le héros doit trouver une armure, et s'en servir pour voler et se défendre. Le but est de détruire la planète sur laquelle il se trouve, pour en éliminer tous les monstres d'un seul coup. Infinissable sans énergie infinie.



BACTRON

éditeur : Loriciel - date de sortie : 1986

musique : démonstration du jeu (1,03Mo)

Un jeu français assez typique de cette période : mignon dans le design, "éducatif" dans la lignée d'Il Etait une Fois la Vie, et en 3D isométrique. Ce mode d'affichage était à cette époque le meilleur moyen de donner une impression de volume. Le héros est un genre de vaccin qui doit activer des enzymes dans un corps humain, habilement représenté comme une usine industrielle.



CAULDRON 2

éditeur : Palace Software - date de sortie : 1986

musique : page de titre (660ko)

Dans la grande série des jeux infinissables, je voudrais la suite d'un autre jeu dont personne n'a jamais vu la fin : Cauldron. La citrouille est de retour pour se venger, et rebondit dans tous les sens. La maniabilité est définitivement insupportable, mais le jeu reste captivant.



COMMANDO

éditeur : Elite - date de sortie : 1985

musique : page de titre (662ko) - en cours de partie (528ko)

Que ce soit sur arcade ou en adaptation, Commando est un incontournable. Le principe est d'une simplicité effroyable, mais "Capsule Computers" (Capcom) a bien produit un hit dont les joueurs se souviennent toujours, 20 ans plus tard.



EXOLON

éditeur : Hewson - date de sortie : 1987

musique : page de titre (1,67Mo)

Ce petit jeu (pas très connu au demeurant) est réalisé "à l'espagnole", c'est à dire qu'il possède des graphismes colorés que les espagnols de Dinamic, par exemple ont beaucoup exploité. Le jeu est ergonomique et bien équilibré, avec une jolie d'intro.



IKARI WARRIORS

éditeur : SNK / Elite - date de sortie : 1985

musique : page de titre (1,63Mo)

Rival de commando, mais jouable à deux, Ikari Warriors est un best seller du CPC. Le contrôle des personnages est quelque peu rigide, mais l'action n'est jamais insurmontable, et l'entraide bien récompensée. Un de mes meilleurs souvenirs vidéo-ludique !



RENEGADE

éditeur : Imagine - date de sortie : 1987

musique : en cours de partie (998ko)

Adapté de l'arcade, Renegade possède un système de contrôle un peu dérangeant au début : le personnage est dirigé au joystick, et les coups sont exécutés avec les touches fléchées, qui permettent de frapper vers la droite, la gauche, ou de sauter. Le même bouton peut donc servir à donner un coup de poing ou un coup de pied, suivant que le personnage est tourné vers la droite ou la gauche. Une fois l'habitude prise, le sang (bleu) coule à flot.



SIGMA SEVEN

éditeur : Durell - date de sortie : 1987

musique : page de titre (792ko)

Lorsque j'ai joué pour la première fois à Sigma Seven (il y a longtemps), j'avais été impressionné par la prouesse de faire vibrer le clavier au moyen d'un effet sonore très particulier. Cet effet ne passe pas avec l'émulateur, c'est dommage. Ce shoot'em up a aussi la particularité de na pas être évident du tout, si bien qu'arrivé au 3ème niveau... on meurt de na pas savoir quoi faire pour gagner.



TARGET ; RENEGADE

éditeur : Ocean / Imagine - date de sortie : 1988

musique : en cours de partie (2,19Mo)

La très célèbre suite de Renegade (uniquement sur CPC, d'ailleurs) a remporté un très grand succès, grâce au jeu à deux. Peu de jeux multi-joueurs existaient sur cette machine, dont les principaux utilisateurs étaient relativement jeunes, et la possibilité de ne pas avoir à regarder l'autre jouer avant d'avoir son tour était un argument déterminant. La musique est intéressante elle aussi, puisqu'elle ne se répète pas... la partition semble infinie, et le chrono l'empêche d'être écoutée jusqu'au bout éventuel.



TEMPEST

éditeur : Electric Dreams - date de sortie : 1986

musiques : page de titre (1,18Mo)

Un shoot'em up conceptuel, voilà ce qu'est Tempest. Les graphismes fil-de-fer empêchent tout rapprochement à quelque chose de réel, du coup, on s'y croit davantage. On a l'impression d'être "dans la machine" et de lutter contre ses anticorps... Un bonheur, accompagné d'une musique somptueuse.



A suivre, d'autres jeux présentés ! N'hésitez pas à m'en proposer !

openget@openget.net