LA DEFENSE - LE POSITIONNEMENT


Le basket est un sport de position, et au-delà des divers moyens que la défense possède pour essayer de gêner l’adversaire ou de lui prendre le ballon, un bon positionnement sur le terrain est très important. En fait, si les joueurs se placent correctement, et suivent l’action comme il faut, la pression sur l’équipe en attaque peut être telle qu’elle sera presque incapable de marquer, même si ses joueurs sont en théorie de bons marqueurs.

En homme à homme, chaque joueur en marque un autre en face, et n’en change que lorsqu’il est bloqué ou dépassé et qu’il ne peut plus le suivre. Je n’aime pas trop ce type de défense, parce qu’il faut avoir un adversaire qui corresponde à soi, sinon on rame en le poursuivant, et puis il ne joue pas forcément à sa position tout le temps. Marquer un joueur comme Tim Duncan doit être un enfer pour un pivot classique, qui doit aller beaucoup plus loin que d’habitude de la raquette, et suivre un joueur rapide et souple dans son déplacement.

En zone, longtemps interdite en NBA, le danger vient en général des shooteurs extérieurs, et des écrans d’attaque. J’aime bien la défense de zone, parce qu’on se fatigue beaucoup moins à courir après un joueur précis, et on peut mieux prendre des repères par rapport à son coéquipier pour décider de qui fait quoi quand un joueur se retrouve démarqué.

J’ai toujours trouvé qu’un passage en force était une faute démoralisante, parce que parfois très difficile à reconnaître par celui qui la commet. N’étant pas très lourd, et ne pouvant pas bien faire le poids contre des joueurs plus lourds que moi, cette option est intéressante pour finalement mettre la pression sur l’attaque, et puis cela laisse la possibilité de partir au contre ou de voler le ballon si l’occasion se présente.